Bénin–Le pasteur d’une église accusé du décès d’un garçon de 13 ans

Dans la commune de Dangbo au Bénin, un pasteur fait actuellement l’objet d’une enquête après le décès tragique d’un garçon de 13 ans, fils d’un des ses fidèles.

Ce dernier ainsi que le géniteur de l’enfant, sont tous deux accusés par la « Fondation OMOLOTO MERIADECK pour l’Assistance aux Malades, Orphelins et Veuves du Bénin » d’avoir tué l’adolescent.

D’après FOM-AMOV BÉNIN », les faits remontent au 31 juillet 2021, le jour où le garçon a rendu l’âme. Selon les informations, la victime du nom de Fabrice s’est plaint d’un mal de ventre après avoir consommé le plat de haricots que lui aurait servi sa marâtre.

« Après consommation de cette nourriture, l’enfant a commencé à avoir de légers maux de ventre. Ce qui ne l’a pas empêché de vaquer à ses activités journalières », rapporte le Vice-président de la fondation.

Aussi, la même source précise que le garçon a été été victime d’une « légère collision » avec un motocycliste dans la même journée. Mais, de retour à la maison, Fabrice continuait par se plaindre du mal de ventre. C’est ainsi que son père décida de l’amener chez le pasteur et il décéda après plusieurs séances de prières.

La fondation FOM-AMOV BÉNIN dénonçant les conditions douteuses de la mort du jeune garçon a porté plainte contre le père et le pasteur car selon les responsables de cette organisation, Fabrice aurait pu rester en vie s’il avait été amené à l’hôpital.

Aussi rapportent-ils, “une heure de temps après le décès de ce jeune, le constat est que le ventre du jeune était complètement ballonné et son corps tout noir. Ce qui nous amène à vous dire que ce jeune est décédé suite à un empoisonnement et non un accident comme on le fait croire”.

L’affaire, portée au niveau de la Police judiciaire, fait actuellement l’objet d’une enquête où le pasteur, le père de Fabrice ainsi que sa marâtre sont suspects.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.