Baisse des prix: après le pétrole, le transport sur la sellette

Suite à la baisse de l’ordre de 16 %  des prix des produits pétroliers au Togo, les populations attendent un recadrage des tarifs des transports urbains, interurbains des personnes et des marchandises.


Une nouvelle grille des prix des produits pétroliers est entrée en vigueur depuis le samedi 30 mai au Togo. En baisse de 16% en moyenne, elle devrait conduire à un recadrage des tarifs des transports.

A LIRE AUSSI: Affaire des 900.000 F CFA : Fabre-UNIR, la conspiration

« Nous attendons une réduction des tarifs des transports urbains, interurbains des personnes et des marchandises par le gouvernement », indique à 24heureinfo  dame Essi, commerçante au grand marché de Lomé.

« C’est dans l’ordre normal des choses pour ressentir cette baisse des prix à la pompe sur les coûts des denrées alimentaires », ajoute-t-elle.

Avec une baisse de 83 F, le super sans plomb est vendu à 425 francs CFA, et le Gasoil à 450 F, soit une diminution de 87 francs CFA. Le pétrole lampant a  baissé de 80 F Cfa pour s’établir à  375 francs CFA  et le prix du mélange 2 temps est fixé dorénavant à 532 francs CFA contre 609 francs CFA.

A LIRE AUSSI: Au Togo, les ministres touchent 3,7 millions par mois

Pour l’Association togolaise de consommateurs, qui a pris acte de la réduction, les ministres en charge  du commerce et des transports  doivent « engager des discussions avec les syndicats des transporteurs  en vue d’une baisse considérable des tarifs de transport ».

Aussi, plaide-t-elle pour une amélioration « davantage pour l’amélioration des revenus des togolais ainsi que de leur pouvoir d’achat ».

24heureinfo

Vous aimeriez voir ceci:

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.