Togo: grosse vague de défection dans le QG de Habia Nicodème

Le parti Les Démocrates du président Nicodème Habia est dans l’œil du cyclone. Cette formation politique enregistre le départ de ces membres depuis le mois passé. C’est  le secrétaire général et porte-parole du parti, Gérald Akoumey qui a été le premier à tourner le dos à son parti.


Sept militants, membres du bureau et de fédération, du parti ont envoyé une note de démission au président du parti, le samedi passé. « Nous venons par la présente vous signifier notre démission du Bureau National et du parti politique LES DEMOCRATES », a indiqué la correspondance.

A LIRE AUSSI: Baisse des prix: après le pétrole, le transport sur la sellette

« Les divergences de point de vue dans le parti pouvaient être aplanies avec un peu de hauteur d’esprit et de responsabilités, ceci pour éviter des départs, surtout celui du Secrétaire Général.

Quand l’évidence nous prouve aujourd’hui qu’il avait parfaitement raison avec la position qu’il défendait, face à cette gestion approximative des problèmes et le fonctionnement du parti ces derniers temps, une gestion qui a fait perdre l’âme du parti, nous n’avons d’autre choix que de prendre nos distances », ont expliqué les signataires de la lettre de démission.

A LIRE AUSSI: Togo : Un autre traître aussi s’en est allé à Paris à 77 ans

Il s’agit de Akpabla Koffi, 2e Secrétaire général Adjoint, Akogo Koffi Hervé, Délégué Adjoint à l’Information, Aziakpor Amélé, Déléguée aux Affaires Féminines, Agbenya Victoria, Déléguée Adjointe aux Affaires Féminines, BYLL Kossi Ahlonko, Président Fédéral Bè, Noglo Kossi, Fédération Attiégou DVA 02 et LATE Kossi Têvi, Membre fondateur.

Le président Nicodème Habia n’a pas encore réagi à cette vague de départ au sein de son parti.

Luc Amen

Vous aimeriez voir ceci:

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.