Aussitôt ouverte, la session extraordinaire des parlementaires se referme pour faire place à la conférence des présidents demain 12 septembre 2017

Aussitôt ouverte, la session extraordinaire des parlementaires se referme pour faire place à la conférence des présidents demain 12 septembre 2017
l’Assemblée nationale togolaise ce Mardi 12 Septembre 2017

Par Marcelle Aévi, togo-online.co.uk
Aussitôt ouverte, la session extraordinaire de l’Assemblée nationale ouverte ce mardi se referme, sous la pression du peuple togolais aligné comme un seul homme derrière les 14 partis politiques de l’opposition à savoir ceux membres de CAP 2015, du GROUPE DES SIX, le PNP, SANTE DU PEUPLE et le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR).

Les députés sont censés ce mardi, en session extraordinaire, examinés le projet de budget de l’Assemblée nationale, gestion 2018. Action rejetée par les députés de l’opposition qui ont pesé de tous leur poids pour amener ces marionnettes du RPT/UNIR à fléchir et à rebrousser chemin.

Ainsi, après le tumulte, le rétropédalage a eu lieu, laissant place à la tenue ce mercredi de la conférence des présidents, rendez-vous à travers laquelle un nouvel ordre du jour sera élaboré, prenant en compte la question des réformes. La procédure d’urgence souhaitée par l’opposition pour entamr l’étude du projet de loi portant réformes des articles 52, 59 et 60 de la Constitution du 14 octobre 1992, sur initiative du gouvernement RPT/UNIR sera donc lancée à partir de ce moment là.

Ils étaient très nombreux, répondant à l’appel des partis politiques de l’opposition, à prendre d’assaut le siège du parlement, malgré que le palais des congrès de Lomé soit boumquérisé, avec un important dispositif sécuritaire à travers lequel toutes les issues au palais ont été bouclées.

Tous les regards du peuple togolais seront rivés demain vers le palais des congrès qui reste un point d’attraction avec l’introduction de ce projet de loi.

Togo-Online.co.uk