Atakpamé : une chasse contre les machines à sous

Ce vendredi nuit, les agents de police et de gendarmerie ont fait irruption dans différentes maisons de chance où le casino est utilisé. Cette descente inopinée est le résultat de plusieurs plaintes des parents.

Le gain facile par le biais des jeux de chance prend de l’ampleur. Elles sont nombreuses, ces personnes qui ne vivent pratiquement que des « retombées » de ces jeux de hasard.

Et plusieurs jeunes enfants ont pris un malin plaisir de s’adonner à ces jeux dans la ville d’Atakpamé. Les parents ont saisi la municipalité qui dit ne pas reconnaitre l’existence légale de ces maisons de chances.

Pour ce faire, le président de la délégation spéciale d’Atakpamé a dans un communiqué demandé aux détenteurs des maisons de chance de fermer avant le 24 mars dernier, informe nos confrères de Togotime.

Ceux qui ne se sont pas pliés aux injonctions de la municipalité ont vu simplement leurs machines à sous emportées par la police et la gendarmerie. Et la chasse ouverte est loin d’être terminée.

M E

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.