Assassinat du Col. Madjoulba/Mme Adjamagbo-Johnson : « Justice doit être faite »

Cela fait déjà une semaine que le Colonel Madjoulba Bitala a été retrouvé mort dans son bureau dans une mare de sang. Mais jusqu’à présent, aucune réaction officielle de la part des autorités togolaises pour situer l’opinion sur ce meurtre, si ce n’est la nomination de son remplaçant à la tête du 1er Bataillon d’Intervention Rapide (BIR), le Lieutenant-Colonel Tchangani Atafaï.

Sur les réseaux sociaux, nombreux sont ces Togolais qui dénoncent ce silence sépulcral du pouvoir de Faure Gnassingbé sur cette affaire d’homicide. D’autres avancent des théories de complot. Et les spéculations vont bon train sur la toile.

Sur son compte Twitter, Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson de la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA) a également déploré l’indifférence du régime par rapport à l’assassinat de cet officier haut gradé. Elle désapprouve le fait qu’on procède à la nomination d’un autre commandant à la tête du BIR, alors qu’aucun hommage n’a été rendu à l’illustre disparu.

« Pourquoi ne lui a-t-on pas rendu hommage avant de le remplacer ? Pourquoi cela alors qu’il n’y a aucune annonce officielle sur les circonstances de sa mort », s’interroge Mme Adjamagbo-Johnson.

Tout en présentant ses condoléances à la famille éplorée, la responsable de la C14 demande que justice soit faite. « Un assassinat… justice doit être faite », a-t-elle ajouté.

Rappelons qu’une commission d’enquête judiciaire a été mise en place pour tirer cette affaire au clair.

Godfrey A

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.