Après le mandat social, place au mandat du «bien- être»

Réélu à la magistrature suprême le 22 février 2020, le Président de la République SEM Faure Essozimna Gnassingbé entame son nouveau mandat sous le sceau de la consolidation des acquis et d’un nouvel élan pour le progrès.

Le mandat social étant un pari gagné, le chef de l’Etat entend ouvrir une nouvelle page du pays vers la prospérité partagée et le bien-être commun, dans l’harmonie et la concorde.

A LIRE AUSSI: Nouveau Gouvernement : Faure va miser sur les femmes

Le Président de la République s’est alors engagé à poursuivre la préservation du climat de paix et de sécurité dont jouit le pays malgré un contexte régional fragile, la mise en place d’une gouvernance plus ouverte et inclusive, la production de la richesse en accélérant le développement des secteurs à fort potentiel, des réformes économiques, la politique des grands projets d’infrastructure, et l’amélioration des services sociaux et du système sanitaire et éducatif.

A LIRE AUSSI: Arrêt des championnats : la FTF cherche un compromis

L’ambition du chef de l’Etat Faure Gnassingbé est de faire plus et mieux pour le bénéfice des populations togolaises dont les besoins sont de plus en plus importants sur tous les plans.

Alome

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.