Après Covid-19, des pistes pour reformer la Santé au Togo

Le covid-19 a fini de montrer à la face de l’opinion nationale, les failles et insuffisances criardes du système de santé du Togo. Même les plus grands défenseurs de l’Etat se sont accordés à enfin reconnaitre que la santé était le parent pauvre de la gouvernance dans notre pays.


Au plus fort du mandat social, les professionnels de la santé n’ont cessé de faire entendre leur voix à travers des mouvements syndicaux que coordonnait le SYNPHOT.

Ce dernier réclamait de meilleures conditions de travail et de vie pour le personnel de santé du Togo, ce qui passait forcément pour l’amélioration du plateau technique dans nos hôpitaux publics.

A LIRE AUSSI: [Secret de Palais]: la vraie mission des médecins Cubains au Togo

Loin de vouloir jeter l’opprobre sur ce qui est déjà entrepris pour l’amélioration du volet sanitaire, l’exécutif togolais doit pouvoir faire table rase afin de repenser et reformer en profondeur le système de santé. Nous nous attelons seulement à jeter quelques jalons dans les prochaines lignes.

Dans un premier temps, il conviendra d’organiser un état général de la santé, au cours duquel un dialogue ouvert, sincère et inclusif permettra de recueillir les idées et avis des professionnels de santé afin de mieux orienter les transformations et faire adhérer le corps médical.

Une fois cet état des lieux fait, la mise en place des transformations du système de santé devra se faire en adéquation avec le schéma administratif actuel qui est basé sur la décentralisation. Ceci est un avantage car il aura pour point fort d’adapter les soins aux réalités des collectivités locales pour avoir une adéquation entre l’offre et la demande de soins de santé. Le renforcement de la pyramide de soins est un axe sur lequel il faudra travailler, en veillant à mieux outiller le niveau de soins primaires afin que l’essentiel des soins puisse être délivré en périphérie.

En outre le niveau hospitalier devra bénéficier d’importants investissements afin de le hisser à un niveau de qualité acceptable, le souci étant d’améliorer et de rendre attractif l’hôpital public qui a perdu toute crédibilité auprès des populations.

A LIRE AUSSI: Curiosité: des chinois sous haute protection dans les rues de Lomé lors du couvre-feu

La couverture santé universelle devra être le cheval de bataille des gouvernants s’ils souhaitent réellement mettre la santé au centre de leurs réalisations sociales. Il s’agira de s’appuyer sur les certitudes de l’Assurance maladie publique INAM qui poursuit son parcours, et l’étendre à tous les secteurs surtout l’informel et le monde rural.

Toutes ces avancées ne sauraient avoir lieu en marge du volet formation et recherche en santé.

En effet la pandémie actuelle a mis à nu les limites de la communauté scientifique et universitaire africaine, et le Togo ne fait pas exception. Il nous semble que c’est l’occasion rêvée pour (re)mettre la recherche au centre de la santé en créant des pôles d’excellence et de recherche en santé, en octroyant des moyens aux équipes de recherches existantes, en promouvant la recherche auprès des apprenants.

Nous pensons qu’il sera primordial de privilégier l’approche locale en mutualisant les efforts dans un creuset sous-régional et en veillant à adapter les solutions à nos réalités. Enfin rien ne sera plus capital que l’accélération de la formation en quantité et en qualité de professionnels de la santé afin de relever les ratios par habitant de ces derniers.

A LIRE AUSSI: « Les médecins togolais sont mieux équipés que les Français »

Bien entendu, les capacités des institutions de formations en santé devront être nettement augmentées et de nouveaux sites créés en complément. Toutes ces mesures, qui ne sont pas exhaustives, ne sauraient être fructueuses dans leur mise en place et application que dans un climat social apaisé où le citoyen togolais pourra de nouveau faire confiance aux pouvoirs publics et à une justice équitable, impartiale. Et l’impunité ne saurait avoir droit de cité dans cette vision idéaliste.

Dr Abbey

image illustrative

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.