Âneries Togolaises: Le Régime Nullard de Faure Gnassingbé Accuse les Populations et la Nature pour les Inondations à Lomé!

0
140
inondations Lome Togo mai 2024

Alors que la capitale togolaise est inondée de partout, les prévisions météorologiques annoncent encore de grandes pluies dans les jours à venir. Ce qui fait craindre le pire aux populations, surtout des riverains proches des bassins de rétention d’eau pluviale. Pour pallier au crucial problème d’inondation, le gouvernement ne jure que par l’obligation de l’obtention du permis de construire.

Le gouvernement togolais semble désarmé face aux inondations qui ont pris toute la capitale en otage. La situation pourrait être aggravée au cours des prochains jours. Il est annoncé plus de pluies sur la capitale et dans les autres régions du pays. Déjà, “dans la région maritime et le Grand Lomé, plusieurs ménages sont victimes de dégâts matériels dus aux inondations”, confesse dans un communiqué le gouvernement.

A l’en croire, les populations sont la source des problèmes d’inondations. En effet, les autorités togolaises pointent du doigt accusateur les populations, parce que, selon elles, ces dernières occuperaient des zones inondables. Pourtant, dans un communiqué de l’ANPC, les inondations touchent la quasi-totalité des communes de Lomé, même les zones qui, hier, ne connaissaient pas ce problème. La question est donc de savoir si toute la capitale est une zone inondable.

En cette période difficile pour les populations, en lieu et place de solutions urgentes et adéquates pour soulager les sinistrés, le gouvernement met sa foi en l’obtention du permis de construire.

Dans son communiqué, il rappelle “à l’attention de tous que l’obtention du permis de construire est obligatoire pour entreprendre tout projet de construction de quelque nature que ce soit”.

Le permis de construire se veut désormais, la solution magique pour “prévenir ces phénomènes d’inondations qui deviennent de plus en plus récurrents en raison du dérèglement climatique”.

Ainsi, “le Gouvernement invite la population à éviter d’occuper les zones inondables et d’y ériger des constructions”.

Le gouvernement accuse également la nature, puisque selon lui, c’est le changement climatique qui est à la base de ces inondations. Un aveu d’incapacité à trouver des solutions urgentes à cette situation que vivent les populations depuis quelques années.

Source: lalternative.info
titre original: Inondations à Lomé: le gouvernement accuse les populations et la nature!

Source : 27Avril.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.