Améliorer la cyber résilience du Togo

41

Le Togo comme une grande majorité des pays africains est perméable aux attaques des cyber pirates.

L’aéroport, le port, les banques, la compagnie d’électricité, la centrale sont autant de cibles pour les hackers avec des conséquences qui pourraient être dramatiques pour l’économie et gêner considérablement la vie quotidienne des habitants.

Israël, champion mondial de la cybersécurité, s’est associé au Japon, au Royaume-Uni, à la Finlande, au Danemark et à la Norvège pour offrir aux pays en développement une assistance technique.

La GSM Association, qui regroupe plus de 750 opérateurs de téléphonie mobile dans le monde, est partie prenante de l’initiative.

‘Les pays africains sont très demandeurs de connaissances israéliennes dans le domaine du cyberespace’, explique à Republicoftogo.com le patron de la Direction générale de la cyberintelligence israélienne, Yigal Unna. Cette structure dépend directement du Cabinet du Premier ministre. 

« En plus d’aider les pays en développement, l’accord permettra de promouvoir l’industrie cyber israélienne à travers le monde’.

Dans le cadre de cet accord, Israël partagera ses connaissances en matière de renforcement et de l’immunité d’infrastructures sensibles aux cyber-attaques.

Israël aidera ainsi le Togo et d’autres Etats à sécuriser l’environnement informatique. 

Des normes de cybersécurité généralisées s’installent car de nombreux environnements de production industrielle et d’infrastructures sont terriblement sous-préparées pour faire face à la cyberguerre. Si les centrales électriques, les stations de traitement de l’eau ou les réseaux de transport sont attaqués, il peut en résulter une dégradation importante de l’équipement, une perte de production, des violations de la réglementation, des dommages environnementaux et une menace pour le public.

Israël a été le premier à mesurer les risques de la cyberguerre parce que le pays, en permanence en guerre, doit déjouer toutes les manœuvres qui mettent en danger son existence –mais les entreprises privées ont été les premières à en bénéficier. Israël avait quelques années d’avance qui lui ont permis d’être aujourd’hui leader mondial de la cyberguerre.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here