AGOA: Un levier de partenariat gagnant-gagnant entre les Etats-Unis et l’Afrique Featured

146

Le Premier Ministre togolais, Sélom Klassou a ouvert officiellement mardi le forum du secteur privé et de la société civile dans le cadre du 16e Forum AGOA qui se tient au Togo jusqu’au 10 août prochain. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée est présence de Peter Barlerin, responsable Bureau Afrique au Département d’État américain et de plusieurs membres du gouvernement togolais.

« Les Etats-Unis et l’Afrique : Partenariat pour la prospérité à travers le commerce ». C’est le thème sous lequel est placé le forum AGOA 2017.  Plus de 1000 délégués venus de près de 40 pays y prennent part.

Pour les autorités togolaises, ce rendez-vous doit permettre de faire du pays un couloir économique et commercial important au niveau de la sous-région ouest-africaine. Il est donc question de mettre en valeur les infrastructures (port, aéroport) en offrant à tous les investisseurs une garantie sécuritaire pour les biens et les personnes.

A l’ouverture, Bernadette Legzim-Balouki, la ministre togolaise du commerce et de la promotion du secteur privé a salué le renouvellement de la loi AGOA qui court désormais jusqu’en 2025. Elle a souhaité que ce forum permette une amélioration de la compétitivité des entreprises africaines à travers la diversification des exportations vers les États-Unis dans le cadre de l’Agoa.

« Le gouvernement togolais reste déterminé à accompagner la société civile et le secteur privé pour une mise en œuvre réussie de la loi AGOA », a-t-elle promis.

Pour sa part, Sylvie Benissan-Messan, la Représentante de AWEP-Afrique a indiqué que les femmes africaines sont prêtes à exporter massivement vers les États-Unis. De ce fait, elle estime qu’il est temps que les conventions tiennent compte des marchés africains et que les marchés africains fassent une part belle aux produits africains.

Mme Benissan-Messan sollicite en outre l’appui des différents pays africains, des institutions, de l’Union Africaine et surtout des banques.

Un levier de partenariat gagnant-gagnant

Ouvrant officiellement le forum, le Premier ministre togolais a émis le vœu que cette rencontre pose les jalons dans la prise de conscience de la coopération comme outil de partage et de prospérité dans le cadre de l’Agoa.

« La session du secteur privé et de la société civile est indispensable pour lever les goulots d’étranglements  dans la mise en œuvre de l’Agoa et accélérer l’inclusion des jeunes et des femmes dans la chaîne économique en Afrique via l’agrobusiness qui est un secteur d’avenir sur le continent noir », a déclaré Sélom Klassou.

Le Chef du gouvernement togolais appelle la société civile et le secteur privé africains à proposer les meilleures solutions pour accroître les richesses des nations africaines.

Il émet par ailleurs le vœu « Que l’Agoa devienne un levier de partenariat gagnant-gagnant entre les Etats-Unis et l’Afrique au Sud du Sahara ».

Rappelons que l’Agoa est un programme américain dont le but est de soutenir l’économie des pays africains en leur facilitant l’accès au marché américain s’ils suivent les principes de l’économie libérale.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here