Agbéyomé Kodjo trouve les mots juste pour emballer Kara

Lors de son passage dans la ville de Kara pour le compte de la campagne de l’élection présidentielle de 2020, le candidat de la dynamique Mgr Kpodzro rassure les uns et les autres que s’il gagne, il n’y aura pas de chasse aux sorcières.

Ce lundi, Agbéyomé Kodjo et sa suite ont posé leurs valises à Kara, une ville septentrionale présentée à tort ou raison comme le fief électoral du parti au pouvoir, l’Union pour la République (UNIR) dont les couleurs sont défendues par le chef de l’Etat sortant, Faure Gnassingbé, à la quête de son quatrième mandat à la tête du Togo.

Au cours de son meeting, le président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD) s’est présenté comme le « fils du milieu », garant de la paix et de la préservation des acquis des tenants du pouvoir actuel.

« Je suis aussi de la Kozah, je suis aussi de Kara. Je suis le fils spirituel du général Gnassingbé Eyadèma », a-t-il lancé à la foule venue l’écouter, avant de lui assurer que « l’heure de l’alternance a sonné au Togo » et elle passera par s-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.