Agbeyomé: ‘Il appartient désormais au pouvoir de solder le contentieux des réformes’

154

La formation politique OBUTS s’est également prononcée sur la situation qui prévaut actuellement dans le pays. Le parti a appelé samedi les pouvoirs publics et les responsables du Parti national Panafricain (PNP) à la retenue. Son président Agbéyomé Kodjo rappelle au pouvoir de Faure Gnassingbé ce qu’il faut faire dans cette situation.

En effet, pour l’Organisation pour bâtir dans l’union un Togo solidaire, chaque acteur doit faire preuve de retenue pour ne pas remettre en cause le climat de sécurité qui prévaut dans le pays, dans une région en proie au désarroi sécuritaire.

Dans une note publiée dans la journée de samedi, Agbéyomé Kodjo indique que le Togo traverse une crise morale et politique consécutive aux lenteurs observées dans la mise en œuvre des réformes politiques indispensables pour consolider la démocratie et l’Etat de droit.

Pour l’ancien Premier Ministre, le pays a besoin des réformes politiques à la hauteur des défis et des enjeux qui l’interpellent dans un monde en pleine mutation.

« Il appartient désormais aux pouvoirs publics d’accélérer les pas pour solder ce vieux contentieux et mobiliser des forces vives de la nation autour des taches de redressement afin de répondre aux immenses attentes de sa jeunesse », dit-il.

OBUTS réaffirme son attachement aux manifestations paisibles et exemptes de toutes dérives sécuritaires.

De même, le parti d’Agbéyomé Kodjo appelle le peuple à la vigilance pour ne pas céder à des provocations des extrémistes de tout bord.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here