Affaire de 30 millions: quand Fabre déballe encore des vérités

Dans une interview accordée au journal Le Correcteur, le leader de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), Jean-Pierre Fabre, est revenu sur l’affaire des trente millions de francs CFA. Celle-là même qui a occasionné le départ en cascade des opposants togolais autrefois regroupés dans une coalition, la C14.

Lire aussi:Affaire de 30 millions: Fabre avoue enfin! [Vidéo]

elle une trainée de poudre, l’affaire des trente millions s’est répandue dans les médias et sur les réseaux sociaux donnant droit à une avalanche de commentaires des plus méprisants sur le reflet de l’opposition togolaise dans la lutte pour l’alternance au Togo. Il faut préciser qu’à l’époque, certains opposants ont même nié à l’époque, l’existence d’une telle situation.

Aujourd’hui, l’ex-chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fabre lève un coin de voile sur la partie immergée de l’Iceberg en donnant certaines précisions. Selon lui, les millions qui ont été remis à la C14 par le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara « était destinée à soutenir les activités de l’opposition ».

Reconnaissant finalement qu’ils ont reçu cette somme, le président de l’ANC a laissé entendre que la « transaction » a lieu à l’hôtel 2 Février le 31 juillet 2018, c’est-à-dire la veille du sommet des Chefs d’Etat de la CEDEAO lorsque le chef de l’Etat ivoirien a demandé à rencontrer les leaders de l’opposition togolaise.

Lire aussi:Affaire de 30 millions : Fulbert Atisso dézingue Jean Pierre Fabre [Video]

C’était donc au cours de cette rencontre qu’il leur a été remis « un sachet contenant de l’argent » de la part du président ivoirien.

« Nous avons donc pris connaissance du contenu du sachet qui est de trente millions. La décision a été prise d’en consacrer une partie à prendre soin des militants du PNP détenus dans les prisons du Togo et le reste à l’organisation des manifestations de la C14 », a informé Jean-Pierre Fabre.

Il a par ailleurs précisé que la somme totale a été remise au trésorier de la C14, Laurent ATSU et qu’il n’a jamais vu la couleur de cet argent.

Lire aussi:Affaire de 30 millions à la C14: Aimé Gogué déballe tout!

Rappelons que les grandes figures de la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition à l’époque étaient Jean-Pierre Fabre de l’ANC, Antoine Folly de l’UDS-Togo, Paul Dodji Apévon des FDR, Aimé Gogué de l’ADDI, Brigitte Adjamagbo Johnson de la CDPA, Kossi Sama du PNP.

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.