A Paris, Faure Gnassingbé perd un procès contre trois journalistes français  

0
135

Le chef de l’État togolais, Faure Gnassingbé, a intenté un procès contre trois journalistes français pour injure et diffamation publique envers un particulier. Il s’agit des journalistes Jean-Jacques Bourdin, Nicolas Poincaré et Damien Bernett.

Selon le confrère lalternative.info qui révèle l’information, ledit procès s’est tenu le 30 octobre dernier à la Cour d’Appel de Paris devant la 17è chambre correctionnelle. Mais le chef de l’Etat a perdu face à ces trois hommes de médias français.

En effet, lors de l’émission BOURDIN DIRECT du 1er octobre 2019 dans une chronique intitulée « hommage/Chirac, des invités pas tous fréquentables » sur RMC, les deux journalistes Jean Jacques BOURDIN et Nicolas POINCARE ont déclaré que Faure Gnassingbé est un « dictateur corrompu, que les Gnassingbé sont accusés par les Etats Unis d’avoir, en partie, construit leur fortune sur le trafic de la drogue ».

Des déclarations que Faure Gnassingbé n’a visiblement pas digérées. Cependant, la justice française, contrairement à celle que l’on connaît au Togo, a tranché en sa défaveur et il a perdu le procès. Si ces journalistes étaient des Togolais, ils seraient probablement en détention à l’heure actuelle, en attendant, s’ils ont la chance, un simulacre de procès.

Lire l’article en détails sur le site de lalternative.info

Source : icilome.com