A Lomé, les acteurs africains de réduction des risques et catastrophes se concertent

0
824
A Lomé, les acteurs africains de réduction des risques et catastrophes se concertent

(Togo Officiel) – La capitale togolaise abrite depuis le mardi 17 octobre, la 20ème session des membres du Groupe de travail africain sur la Réduction des risques de catastrophes (GTA-RRC). La rencontre, portée par l’Union Africaine, a été officiellement ouverte par le ministre de la sécurité et de la protection civile, Calixte Madjoulba. 

Les travaux, placés sous le thème de l’engagement et de l’action, visent surtout à renforcer les capacités des différentes institutions d’alerte précoce du continent. 

Concrètement, il s’agira d’échanger sur les bonnes pratiques dans le domaine de la gestion des risques climatiques et de catastrophes pour la résilience, et d’examiner les progrès réalisés, les défis et enseignements tirés de la mise en œuvre des recommandations de la dernière session. 

En outre, un état des lieux sera effectué sur la mise en place des cadres pour les systèmes d’alerte précoce multi- aléas et d’action rapide.

Le développement de nos pays ne saurait s’assurer durablement sans que nous ne puissions freiner l’expansion des différents facteurs de risques auxquels s’ajoutent les effets des changements climatiques. Voilà pourquoi, il importe que les gouvernements posent désormais des actes forts pour prévenir tout ce qui peut servir à accroître les risques de catastrophes”, a déclaré Calixte Madjoulba, avant de rappeler les efforts et actions du Togo sur la question. 

Pour rappel, le GTA-RRC est un mécanisme de coordination continental pour la réduction des risques de catastrophes, reconstitué en 2011. Il fournit un soutien technique et de coordination aux États membres, aux communautés régionales, à la Commission de l’UA et à d’autres partenaires.

Source : RepubliqueTogolaise.com