1er mai 2017 : Faire de la CEET une compagnie « prospère » et « rentable »

0
603
1er mai 2017 : Faire de la CEET une compagnie « prospère » et « rentable »

Faire en sorte que la CEET soit une société viable et rentable pour continuer à contribuer au développement du Togo. C’est l’appel qu’a lancé à l’occasion du 1er mai, le directeur Général, Paul Mawussi Kakatsi au personnel de la Compagnie énergie électrique du Togo (CEET).

Le personnel de la CEET réunit lundi au siège de la société a célébré avec faste, la fête des travailleurs. C’était en présence de plusieurs responsables dont le Directeur général qui appelé les travailleurs à l’abnégation et au travail bien fait pour, a-t-il dit, relever les défis auxquels la CEET est confrontée. « J’en appelle à tous le personnel, à toutes les autorités et tous les Togolais à faire en sorte que la CEET soit une société viable pour pouvoir contribuer au développement du Togo », a indiqué M. Kakatsi. « Nous avons des objectifs déclinés entre la modernisation des infrastructures, l’accès des ménages pauvres à l’électricité par le démantèlement des toiles d’araignée et surtout entre le maintien de la société dans une marge de viabilité financière. C’est ensemble que nous pouvons atteindre ces objectifs », a-t-il insisté.

Le personnel a de son côté remis ses principales revendications à la direction, des revendications contenues dans un cahier de doléances et qui portent notamment sur la mise en œuvre des recommandations du comité de réflexion créé par arrêté interministériel pour plancher sur l’impact de ContourGlobal dans les comptes de la CEET, l’ouverture de discussions sur le problème de cohabitation de deux statuts du personnel, celui du 22 décembre 2009 et celui du 30 octobre 2015, la satisfaction des besoins en ressources humaines de la société…

Un cahier de doléances reçu et accepté par le Directeur général de la compagnie qui a promis de donner une suite à certaines des revendications énumérées tout en expliquant pour certaines, les difficultés qu’il y a de les mettre en œuvre.

Selon M. Kakatsi, plusieurs projets sont en cours d’élaboration pour renforcer la compagnie en personnel, lutter contre le phénomène de toiles d’araignée et accroître les recettes. La CEET prévoit d’enregistrer plus de 100 milles nouveaux clients et de revoir à la baisse le coût des nouveaux branchements.

La fête s’est poursuivie dans une ambiance de chants et danses.

A.Y.

www.icilome.com