Tikpi Atchadam sème l’éveil politique dans la conscience du peuple

0
1062

Intellectuel, charismatique et grand connaisseur de la science politique, Me Tikpi Atchadam incarne la nouvelle génération d’opposants au Togo. Par ses prestations éloquentes pendant les meetings, celui qui est juriste de formation, est en train de conquérir le cœur de ses compatriotes.

Porté sur les fonts baptismaux, il n’y a pas longtemps, le Parti national panafricain (PNP), lentement mais sûrement, fait son trou dans le landerneau politique togolais.

Après plus de deux décennies de lutte sans obtenir l’alternance au sommet de l’Etat, les grands partis de l’opposition donnent l’impression d’être sclérosés. Et c’est cette faiblesse qui profite à Me Tikpi Atchadam qui multiplie les meetings de sensibilisation sur toute l’étendue du territoire national.

Si l’homme ne verse pas dans les critiques de ses camarades de l’opposition, il sait là où il va. En clair, c’est l’Emmanuel Macron togolais, comparent certains acteurs. D’autres encore l’assimilent à Patrice Lumumba, à Thomas Sankara par sa véhémence.

Quoi qu’il en soit, il reste convaincu d’une chose : « Qu’on soit dans cette situation, oui ils sont responsables. Mais qu’on y reste pendant longtemps alors c’est nous qui sommes responsables. C’est aussi vrai. Mais vous êtes persuadés que le pouvoir est trop fort, alors qu’ils ne surfent que sur votre faiblesse et votre torpeur. Revisitez l’histoire. Relisez les saintes écritures, je vous prie», lance-t-il aux Togolais.

A l’en croire, si la famille Gnassingbé a pu diriger le Togo pendant un demi-siècle, ce n’est pas parce que le régime cinquantenaire est fort. Mais tout simplement parce que ce sont ses adversaires qui sont faibles. Visiblement, le peuple togolais trop passif donne l’impression d’adorer son bourreau, son oppresseur. Et le leader du PNP s’est donné pour mission de leur faire une opération de catharsis afin qu’ils se réveillent, qu’ils s’engagent…

Un morceau choisi de l’un de ses discours en ce sens : « Nous sommes fatigués, dites-vous souvent; certes nous sommes d’accord. Mais pour autant êtes-vous d’accord avec l’instauration de la monarchie des Gnassingbé ? Nous savons que votre réponse est non. Et la communauté internationale, nous aideront-ils? Sachez une fois pour toute que ce n’est pas leur boulot. Leurs responsabilités est d’assurer le bonheur de leurs peuples, c’est clair qu’un président français est élu pour assurer le bonheur des français. C’est pareil pour un président belge, américain anglais, etc. Et chacun doit tisser sa natte comme le disait Joseph Ki-Zerbo. Alors pour prétendre à un sommeil tranquille, qui sont les nôtres ? Justement les burkinabés ont réglé leur problème par eux-mêmes, le Ghana est une démocratie exemplaire grâce aux Ghanéens. Le Bénin est une démocratie stable par le cerveau et la sueur des Béninois. Ghanéens, Burkinabés et Béninois ont tissé leurs nattes. Et vous Togolais? ».

Loin de la démagogie et des politiques politiciennes, les responsables de ce parti sèment dans l’opinion nationale un éveil politique. « La force se trouve dans le nombre », aime répéter Tikpi Atchadam.

C’est pourquoi il tient des réunions hebdomadaires avec les membres de son parti et leurs militants, fait des tournées à l’intérieur du pays voire à l’extérieur avec pour seul credo, le pouvoir appartient au peuple.

A.H.

www.icilome.com