Yark met en garde les dealers de drogue qui arpentent les manifs de l’opposition

Le Colonel Yark Damehame a dénoncé mardi la vente et la consommation des stupéfiants notamment l’herbe du cannabis sur les points de départ et de chute des manifestations publiques qu’organise l’opposition togolaise ces derniers temps. Le ministre de la sécurité et de la protection civile invite et les organisateurs des marches et les forces de sécurité à collaborer pour mettre fin à ce phénomène.

Dans un communiqué lu sur la télévision nationale, le ministre en charge de la sécurité révèle que les manifestations de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition sont devenues un moment propice pour certains citoyens de dealer les cannabis (ndlr).

Pour M. Yark, c’est un phénomène catalyseur de violences qui émaillent certaines manifestations politiques avec parfois des conséquences graves.

Le ministre qui a indiqué qu’une réunion de débriefing sur la sécurisation des manifestations publiques a été tenue le 18 décembre 2017 à son cabinet convie tous les acteurs à prendre des responsabilités pour lutter contre ce phénomène.

« Le ministre de la sécurité et de la protection civile invite les organisateurs des manifestations et des services d’ordre à prendre des dispositions pour proscrire ou mieux collaborer avec les forces de sécurité pour éradiquer tout comportement contraire aux lois de la République », précise le document.

Aux réseaux de vente de drogues sur les lieux des manifestations, le Colonel Yark Damehame rappelle qu’ils s’exposent à la rigueur de la loi.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.