Yark Damehame : « Les armes de guerre ne sont pas autorisées aux civils »

33
Yark Damehame : « Les armes de guerre ne sont pas autorisées aux civils »

Abordant la question liée à l’importation d’armes sur le territoire togolais par un civil, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Général Yark Damehame, a indiqué que les armes de guerre ne sont pas autorisées sur le sol togolais.

Le ministre a précisé que jusqu’ici, les armes qui sont autorisées aux civils au Togo sont les armes de chasse en l’occurrence des fusils de calibre 12.

L’autre aspect du sujet sur lequel l’autorité s’est prononcée est la démarche à entreprendre si un Togolais civil souhaite détenir une arme.

« Vous êtes Togolais civil, vous voulez avoir une arme, vous faites une demande adressée au ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, cette demande est envoyée à la police ou à la gendarmerie pour une enquête de moralité. A l’issue de l’enquête de moralité, le ministre peut donc exploiter le rapport de l’enquête et si vous êtes éligible pour détenir une arme, on vous délivre d’abord une autorisation d’importation.

Une fois l’autorisation d’importation accordée, vous faites une autre demande de détention d’arme et de munition, la demande est à nouveau analysée et on vous accorde l’autorisation de détention », a indiqué le ministre Yark.

Rappelons qu’hier mercredi 14 août 2019, le gouvernement togolais par le biais du ministre en charge de la Sécurité a réceptionné des machines de marquage d’armes du Japon. Il s’agit d’un projet mis en œuvre avec le concours du Centre régional des Nations Unies pour la paix et le désarmement en Afrique et l’appui financier du Japon.

A travers ce matériel, l’Etat entend donc procéder au marquage des armes tant au niveau des civils qu’au niveau des forces de défense et de sécurité, et contrôler le flux de ces armes sur le territoire.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here