Wildaf Togo change de main

0
452

Claire Quenum n’est plus la présidente de Women in Law and Development in Africa/ Togo (Wildaf Togo) depuis le 07 mars dernier à l’issue d’une Assemblée Générale statutaire. Elle a passé la main à Mme Dadjo Mawoule.

Selon la nouvelle présidente, à la tête d’un bureau de neuf membres, l’objectif que s’est assigné Wiladf Togo reste le même: la lutte pour l’épanouissement de la femme.

« Il y aura une continuité des activités qui se faisaient avant, mais nous allons redynamiser le réseau et toutes les organisations membres doivent reprendre leur place au sein du réseau pour avancer. Wildaf Togo s’occupe des problèmes de la femme, du genre qui se donne pour tâche d’amener la femme à connaître ses droits et devoirs pour son épanouissement », a expliqué Dadjo Mawoule.

Pour Claire Quenum, c’est une note de satisfaction, mais le changement est important pour de nouvelles idées.

« J’ai présidé Wildaf Togo au cours du dernier mandat et nous avons travailler ensemble, former et informer le grand public afin de créer un environnement social propice à la jouissance des droits de la femme. Pour une bonne gouvernance, il faut que les institutions soient renouvelées pour plus d’ouverture et une vision plus large des affaires », a-t-elle souhaité.

Il faut rappeler que ce nouveau bureau est élu pour un mandat de quatre ans.

M E

Lomechrono.com