Wacem: Des employés arrêtés pour trafic de gasoil

0
837

Selon les informations, mardi, un coup de filet a encore eu lieu dans la société Wacem à Tabligbo (préfecture du Yoto). Le confrère « liberté » paru ce mercredi révèle que les nouveaux interpellés sont accusés de trafic de gasoil au sein de la société.

La vague d’arrestations à Wacem amorcée depuis le 27 février 2017 et se poursuit. Certains employés togolais et indiens, accusés de surfacturation avaient été arrêtés puis déférés à la prison civile d’Aného.

Mais les interpellés du mardi, sont accusés de trafic de carburant servant au fonctionnement de certaines machines de la société. Le cerveau de ce trafic de gasoil est le sieur Agbéssimé, déjà arrêté dans l’affaire de surfacturation.

D’après « Liberté », il serait de mèche avec une dizaine d’autres employés qui se chargent de vider les réservoirs des camions et des groupes électrogènes de la société. Les opérations se déroulent nuitamment et d’autres employés acheminent le carburant volé dans les quartiers voisins pour le refourguer.

Le confrère rapporte que la vente une fois effectuée, sieur Agbéssimé reçoit les recettes à son domicile. Pour ne pas éveiller de soupçon, la bande de trafiquants a loué des parcelles de terre non loin de la mine. Dans leur combine, des machines ont été déclarées en panne alors qu’elles fonctionnent normalement. Ce qui leur a permis d’empocher des millions de fcfa dans cette affaire.

Le pot aux roses enfin découvert, ces derniers sont entre les mains de la justice pour répondre de leurs actes.

JA

Lomechrono.com