VIH-Sida : vers un renforcement des services de dépistage

0
118
VIH-Sida : vers un renforcement des services de dépistage

(Togo Officiel) – La capitale togolaise abrite depuis mardi 25 juin, une rencontre régionale consacrée au renforcement des services de dépistage du VIH. L’activité organisée par l’OMS en collaboration avec le Fonds Mondial et l’ONUSIDA, réunit les acteurs de la lutte contre le Sida des pays de l’Afrique de l’Ouest, du Centre et de l’Océan indien.

Pendant trois jours, il s’agira pour les participants d’examiner les différents services offerts dans le cadre de la lutte contre le VIH-Sida et de les aligner sur les directives de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Cet atelier va permettre à ces différents techniciens de pouvoir échanger sur l’importance du dépistage et l’implication des acteurs communautaires à ces services de dépistages », a expliqué Yéba Kaaga-Doléagbénou, chargé du programme VIH, Tuberculose et Hépatite Virale à l’OMS-Togo.

En outre, la réunion de Lomé devrait permettre aux différentes parties prenantes d’être outillées sur les nouvelles recommandations de l’OMS en matière de dépistage.

Pour le Togo, très engagé dans la lutte contre le VIH-Sida, cette assise vient en soutien aux pays africains engagés à atteindre les objectifs en matière de santé.

En 2022 au Togo, un peu plus de 57.000 personnes ont été dépistées et 18 millions de préservatifs distribués sur tout le territoire. Pour le pays, l’ambition est de parvenir à l’atteinte de l’objectif ‘95-95-95’ : 95% des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) connaissant leur statut, 95% d’entre elles recevant un traitement antirétroviral (ARV) et 95% de celles-ci ayant une charge virale supprimée.

Source : RepubliqueTogolaise.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.