Vers un nouvel accord entre l’UE et les États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique

Vers un nouvel accord entre l'UE et les États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique

(Togo Officiel) – Les contours de nouveaux Accords de partenariat Economique, viennent d’être convenus entre les négociateurs des pays d’Afrique Caraïbes et Pacifique et ceux de l’Union Européenne.

Ce qu’il convient d’appeler un nouvel accord-cadre, viendra en remplacement de l’Accord de Cotonou qui a été prorogé, alors qu’il arrivait à échéance le 29 février de cette année. Les négociateurs en chef des deux blocs, Robert Dussey et Jutta Urpilainen, ont salué ce qui sera une « nouvelle étape vers la nouvelle ère qui s’ouvre pour l’UE et les États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique ».

Ces nouveaux textes doivent cependant encore passer l’étape de la ratification et de la mise en vigueur ; ce par une adhésion d’un nombre et d’une sélection minimale des parties à l’accord. Une évolution n’est pas non plus exclue, afin de donner plus de place aux acteurs parlementaires des deux blocs.

En attendant, l’Accord de Cotonou reste prorogé jusqu’au 30 novembre 2021, « à moins que le nouvel accord n’entre en vigueur ou ne soit appliqué à titre provisoire avant cette date », comme le précisent les négociateurs.

La diplomatie togolaise, entend de cet accord « ouvrir la voie à un partenariat moderne, plus engagé au niveau national, régional et international ».

En rappel, les pays de l’UE et les membres de l’OEACP (ex-ACP) représentent plus de 1,5 milliard de personnes et plus de la moitié des sièges aux Nations unies.

Lire aussi

Robert Dussey à propos des négociations ACP/UE : « Il ne sera aucunement question d’une reconduction du statu quo »

Source : RepubliqueTogolaise.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.