Vers un encadrement des loyers

Le far West. Il n’y a pas d’autre expression pour qualifier les relations entre bailleurs et locataires au Togo, notamment à Lomé.

Aucun encadrement les loyers. Les propriétaires fixent les prix et les augmentations périodiques à leur convenance.

Les moyens juridiques à la disposition des occupants sont quasi-inexistants.

Le ministre de l’Urbanisme, Fiatuwo Sessenou, veut mettre un terme à l’anarchie.

Un avant-projet de loi est en préparation est en préparation depuis plusieurs mois. Il concerne les logements et les baux commerciaux. Le texte vise à remettre un peu d’ordre et à limiter les conflits. Son adoption ne devrait plus tarder.

Dans la capitale, les prix flambent en raison d’une forte demande.

Republic Of Togo