Vers la mise en place de la commission technique du dialogue par le médiateur 26 novembre 2017

Vers la mise en place de la commission technique du dialogue par le médiateur 26 novembre 2017
Nana Akufo-Addo

Par Marcelle Apévi, togo-online.co.uk

Les choses se précises peut-être. Le dialogue qui fait grand bruit se prépare de façon discrète par le médiateur Nana Akufo-Addo. Depuis hier, selon nos informations de sources crédibles, une délégation Ghanéenne a foulé le sol Togolais pour poser les bases de ces discussions devant aboutir à une solution de sortie de l’interminable crise qui secoue le Togo depuis plus de 50 ans.

Après les différentes consultations menées pour avoir une idée des réalités Togolaises et y trouver de directives pour la réussite de la médiation, le président Ghanéen a envoyé ses émissaires au Togo pour œuvrer à la mise en place d’une commission technique qui va organiser et piloter les différentes phases de ce dialogue, et aussi définir une feuille de route qui va servir de carnet de bord de ces discussions. Très important, ledit carnet de bord va contenir les points à aborder au cours des discussions.

Faire la synthèse des différentes propositions faites par les différentes personnalités qui connaissent le RPT/UNIR et ses rouages lors des consultations, et aussi harmoniser les différents sujets à évoquer lors de la médiation.

Ce travail impose une certaine technicité, surtout que l’opposition Togolaise est aujourd’hui décidée et déterminée à aller jusqu’au bout de ses revendications et se refuse toutes erreurs et compromission.

La présence des émissaires du président médiateur s’inscrit beaucoup plus dans le cadre de baliser l’indispensable voie de réussite de ce rendez-vous capital où seul le peuple Togolais sera gagnant. Il s’agira de lever les obstacles notamment veiller à la mise en œuvre réelle des mesures d’apaisement sur lesquelles l’opposition Togolaise reste intraitable, entre autre, la libération de tous les détenus politiques et la levée de l’Etat de siège sur Mango, Bafilo et Sokodé. La question de l’armée qui a toujours constitué un élément fondamental qui fait voler à l’éclat les initiatives louables d’enterrement de la dictature est aussi un élément fondamental que contiendrait la feuille de route de la médiation.

Si les choses se précisent par la médiation en ce qui concerne ce énième dialogue, la rue ne lâche pas. Encore trois jours de manifestations annoncées par la coalition pour rendre compte du voyage à Paris et se faire entendre depuis Lomé, par la conférence Afrique/Union européenne qui se tiendra en Côte d’Ivoire. Comme le dit si bien le président en exercice de l’Union Africaine, le peuple Togolais est décidé à prendre les choses en main et obtenir satisfaction quand à ses légitimes revendications, Retour à la constitution de 1992, vote de la diaspora. Dans tous les cas, Faure must go !

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.