Vague de décès dans l’armée : panique générale dans les casernes

 L’assassinat du colonel Bitala dans son bureau le 4 mai dernier et le décès mystérieux du secrétaire général du chef d’état-major général, le général Katanga ont pourri l’atmosphère dans les différentes garnisons. 


C’est en tout cas ce que renseigne Ferdinand Ayité, le Directeur de Publication du journal d’investigation L’Alternative dans une publication ce mardi sur les réseaux sociaux.

A LIRE AUSSI: Candidature d’Agbéyomé: la diaspora réclame ses sous

Lire la publication de Ferdinand Ayité:

TOGO/Alerte : La peur de Fantômas dans les casernes

L’ambiance dans les casernes. Depuis la mort mystérieuse du patron du BIR, tous les chefs corps ont renforcé leur sécurité. Ceux  n’avaient pas de rideaux à leurs fenêtres de bureaux sont allés commandés et installés des rideaux bien épais.

Ceux qui avaient installés leurs bureaux près des fenêtres pour avoir régulièrement un œil sur la cour de la caserne sont désormais loin des fenêtres. Les portes dérobées sont désormais renforcées par des grilles de fer très solides. Certains gardes corps (ordonnance) ne sont plus autorisés a porter des armes. Un haut gradé connu de la place qui a l’habitude de jouer au tarzan a installé 3 check point avant d’arriver à ses bureaux.

D’autres pensent même installés des fenêtres blindées. A la fin de la journée, ceux qui ne dorment pas au camp ne traînent plus dans la rue. En dix minutes ils sont déjà à la maison. Ainsi donc ces hauts gradés dont certains se déroulent souvent sur les civils et les opposants ont peur de la mort.

A LIRE AUSSI: Sérail : même malade, kpatcha Gnassingbé fait peur !

Personne ne veut être là prochaine victime du Fantômas intérieur qui leur fait tant peur. Ah oui nos valeureux officiers d’opérettes. La vie est belle n’est-ce pas ? Fantômas qui es-tu pour faire peur autant à tes frères d’armes ? Bande de peureux.

Ferdinand Ayite

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.