USA: la NSA infiltrée et dévalisée par des pirates anonymes

C’est l’histoire de l’arroseur arrosé : la NSA, considérée comme le chef de file mondial en matière d’intrusion dans les réseaux informatiques de ses adversaires n’a pas réussi à protéger son propre système.

Un groupe de hackers dissimulé sous le mystérieux nom de code « Shadow Brokers » (les courtiers de l’ombre) a réussi à percer l’arsenal numérique des Etats-Unis et a revendu les armes informatiques américaines.

« Ces fuites ont causé des dommages incroyables », reconnaît Leon Panetta, l’ancien directeur de la CIA dans les colonnes du New York Times. Selon le journal, ce vol a donné lieu à une vague de cybercriminalité sans précédent : les logiciels de demande de rançon qui ont affecté les ordinateurs de millions de personnes, les pannes informatiques du système informatique des hôpitaux du Royaume-Uni et d’Indonésie, et la perturbation de la production d’une usine automobile en France figurent parmi les attaques menées grâce aux armes informatiques volées à l’agence américaine.

Même si elle soupçonne les Russes, l’agence fédérale ignore toujours comment la fuite de ses outils les plus secrets a été possible. Ce qui suscite des commentaires moqueurs de la part du groupe de pirates. Une humiliation publique qui s’ajoute à ce que le New York Times qualifie de pire débâcle de l’histoire du renseignement américain.

CamerounWeb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.