Urgent: les élèves auteurs du s3xtape interpelés par la Police

Identifiés comme étant auteurs des vidéos à caractères pornographiques qui circulent actuellement sur les réseaux sociaux et qui indignent plus d’un dans le pays, une quarantaine d’élèves seraient dans les mailles de la Police nationale.

Lire aussi:S3xtape dans les écoles à Lomé: ce qu’il faut craindre pour ces élèves


Plusieurs de ces élèves risquent la prison, selon les informations parvenues à notre Rédaction. Ces interpellations, dit-on, ont été faites dans différents lieux, notamment dans les écoles pour certains élèves tandis que d’autres ont été interpellés chez eux à la maison. 

Selon les mêmes sources ils seraient transférés à la Brigade de recherches et d’investigations (BRI) où ils devront ensuite répondre de leurs actes devant la justice. 

Pour information, ces jeunes élèves accusés de dépravation des mœurs, sont issus de l’Ecole Protestante d’Agbalépodo, du Lycée d’Enseignement Général Adidogomé 1 (LEGAL 1), de l’IPL La Confiance, le Complexe scolaire Cheikh Anta Diop de Gbegnedji, de Notre Dame des Apôtres et de Notre Dame des Evêques.

Lire aussi:S3xtape dans les écoles à Lomé: les non-dits d’un challenge pervers !

Le code pénal en son article 139, stipule pour ces genres de délits, une peine d’emprisonnement de 6 mois à 2 ans et une amende de deux millions (2.000.000) à dix millions (10.000.000) de francs CFA.

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.