Une restauration qui se veut exemplaire

123

Le Palais des gouverneurs de Lomé, héritage de la présence allemande devrait ouvrir ses portes en avril prochain, indique dimanche Jeune Afrique.

Situé en bord de mer, la bâtisse est l’objet d’un ambitieux projet de rénovation pour la transformer en centre d’art et de culture sur le Togo, l’Afrique et le monde. 

La réhabilitation porte sur l’aménagement du bâtiment principal, l’extension et la réalisation d’espaces verts et la rénovation de la clôture. 

Le bâtiment, construit par les Allemands entre 1898 et 1905, jadis siège de la présidence, puis résidence des hôtes de marque et enfin bureaux de la Primature, était à l’abandon depuis près de 25 ans.

La restauration en un centre dédié à l’expression de la culture nationale se veut exemplaire. Elle respecte ainsi les différentes étapes qui ont marqué son évolution en considérant les altérations principales postérieures à la période de l’Indépendance, indique le cabinet d’architecture lyonnais Segond-Guyon, également en charge de l’extension du lycée français de Lomé.

Le projet du parc propose de renforcer les caractéristiques du site : allée d’arbres centenaires dans le prolongement de l’avenue principale ; perspective majeure ouvrant sur l’océan atlantique amplifiée par une série de bassins ; nouvelle entrée vers le lieu de développement contemporain de la ville. 

Une grande richesse botanique illustrera la diversité des paysages du Togo, de la mer vers l’intérieur des terres.

De nouveaux pavillons, ateliers pédagogiques, restaurant et kiosques, seront implantés sur l’emplacement des anciens édicules du parc, témoignage d’une architecture « spontanée ». Les murs seront en maçonnerie de terre stabilisée dissociés des poteaux et de leur couverture mixtes acier / bois.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here