Une nouvelle semaine de grève dans l’enseignement au Togo 18 décembre 2017

135

Une nouvelle semaine de grève dans l’enseignement au Togo                                                                             18 décembre 2017
Les élèves dans les rues de Lomé ce Lundi 18 Décembre

Par Marcelle Apévi, togo-online.co.uk

La grève, elle est quotidienne au Togo, dans le secteur de l’enseignement. Démarrée avec grève, l’année scolaire se poursuit avec la grève et risque de se terminer avec la grève. Les enseignants refusent de fléchir et maintiennent la flamme de la mobilisation, malgré les efforts du gouvernement non pas pour répondre aux revendications des enseignants mais pour les diviser et faire capoter le mouvement. Hélas. Vaines tractations. Atsou Atcha et ses collègues refusent toute compromission, durcissent le ton et intensifient leur mouvement d’humeur.

Depuis environ quatre mois de cours, que de pages vides dans les cahiers des élèves qui payent le pot cassé. Si la grève bat son plein chez les enseignants du cours primaire, leurs collègues du secondaire font preuve d’une peur bleue qui les empêche d’entrer véritablement dans le rythme de grève qui s’impose à l’année scolaire et hypothèque dans généreusement l’avenir des enfants. Malgré cette nonchalance des professeurs des collèges et lycées publics, la grève bat son plein.

À LIRE AUSSI : Une nouvelle grève de 4 jours à compter de ce lundi

Samedi dernier au point de chute de la manifestation de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition, une femme, parent d’élèves a posé le problème. Dans sa réponse, un responsable politique proche du dossier des enseignants explique la situation logiquement alarmante aux manifestants. “…La seule solution pour finir avec la grève à répétition des enseignants est que Faure Gnassingbé et ses sbires dégagent….”, a-t-il indiqué avant d’inviter les enseignants, les médecins qui vont aussi bientôt entrer en grève, de se joindre au peuple dans la rue pour donner l’assaut final.

Lors de leur dernière assemblée générale, les syndicats ont décidé du dépôt d’un préavis de grève avec effet immédiat ce lundi au gouvernement. Elle démarre donc ce lundi et court jusqu’au vendredi prochain.

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here