Une jeune étudiante interpellée puis relâchée

Les rafles continuent de plus belle dans les différents quartiers de la ville de Lomé. Hier, des militaires étaient revenus sur leur pas à la maison du président du Parti National Panafricain (PNP). Alors qu’ils fouillaient la baraque des agents de sécurité du domicile de Tikpki Atchadam, ils ont surpris une jeune étudiante en train de les prendre en photo.

Interpellée, la jeune AHYEE Akevele a été embarquée. Le Rejadd Togo qui a rendu officielle l’information a demandé à travers la voix de son président, la relaxation pure et simple de la jeune étudiante.

L’organisation de la société civile a également alerté l’opinion nationale et internationale sur la situation qui prévaut au Togo.

Aussi demande-t-elle « la libération de toutes les personnes interpellées depuis le 16 octobre 2017 et toutes celles qui sont détenues dans nos prisons depuis le début de cette crise ».

Aux dernières nouvelles, la jeune étudiante a recouvré sa liberté et regagné sa demeure.

ME

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.