Une domestique de 14 ans a chassé sa patronne de son domicile conjugal

Une jeune fille qui n’était employée que comme domestique à Lagos a fini par «chasser» sa propre patronne de son foyer conjugal.

Elle est juste âgée de 14 ans et est une simple femme de chambre. Elle aurait réussi à déloger la femme de maison qui était une femme stérile, après qu’elle ait été fécondée par le mari simplement connu sous le nom d’Emmanuel.

La domestique aurait insisté pour ne pas partager ou vivre avec la femme d’Emmanuel sous le même toit. Selon P.M Express, l’incident s’est produit dans la zone d’Egbeda à Lagos où Emmanuel résidait avec sa femme et ils n’avaient pas été en mesure de porter un enfant après des années de mariage.

P.M. Express rapporte que la femme de ménage aurait insisté pour que la femme assiégée cherche un autre mari ailleurs puisqu’elle était incapable de porter un enfant pour Emmanuel avant qu’elle ne tombe enceinte pour lui.

Cela a causé de graves problèmes entre Emmanuel et la femme dans la mesure où l’affaire a été signalée à la police au Commandement de la zone M, Idimu, Lagos.
C’est ainsi qu’Emmanuel a été arrêté et inculpé devant un tribunal de Lagos pour avoir soigné une fille mineure.

P.M. Express a cherché à savoir pourquoi Emmanuel devra faire face à une accusation aussi grave depuis que la jeune fille a consenti. Des sources policières ont expliqué que la fille avait moins de 18 ans avant qu’Emmanuel ne l’ait imprégnée.

Il a été recueilli que la domestique a été apportée de la partie orientale du pays par le voisin d’Emmanuel qui était une mère célibataire. Emmanuel avait cherché des solutions médicales et spirituelles pour que sa femme tombe enceinte en vain. On a dit qu’il dormait secrètement avec la femme de chambre jusqu’à ce qu’elle tombe enceinte.

Quand sa mère a suspecté son état, elle l’a emmenée à l’hôpital, les médecins ont fait des tests et confirmé qu’elle était enceinte. Elle s’est ensuite ouverte et a mentionné Emmanuel comme responsable. Il a admis et a promis de prendre de la fille et du bébé.

Cependant, tout s’est renversé lorsque la domestique a donné la condition qu’elle ne le partagera pas avec sa femme, délogeant ainsi la femme qui a débarqué Emmanuel en difficulté.

Emmanuel a été inculpé devant le tribunal d’Ogba Magistrates pour l’infraction alléguée et il a plaidé non coupable.
Le magistrat président lui a accordé une caution de 250 000 NZ avec deux cautions à la même somme.

Il a été placé en détention provisoire en attendant qu’il perfectionne la condition de libération sous caution. L’affaire a été ajournée jusqu’au 15 janvier 2018.

Source : www.cameroonweb.com