Une année électorale qui s’annonce dense

En 2018, les Togolais voteront pour élire leurs députés et leurs représentants locaux. Il y a également un projet de référendum sur les réformes constitutionnelles concernant à la limitation du mandat présidentiel.

Bref, les membres nouvellement élus à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) ne vont pas chômer.

Pendant rois jours ils sont en conclave à Kpalimé (120km de Lomé) pour évoquer les défis électoraux à venir et pour commencer à préparer les différents scrutins. Il sera question notamment du cadre normatif et institutionnel des consultations, de la sécurisation des élections et du contentieux électoral.

La nouvelle Céni compte 13 membres sur 17. L’opposition parlementaire, en bisbille avec le pouvoir, n’a pas encore envoyé ses représentants, mais elle peut le faire à tout moment.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.