Une « académie » pour renforcer les capacités politiques des femmes togolaises

0
551

Ministre de la Promotion de la Femme, Kolani Yentcharé

Selon le Chef de l’Etat togolais, les élections législatives et locales auront lieu au cours de cette année. En vue de leur pleine participation à ces rendez-vous importants dans le développement du pays, le Programme de consolidation de l’État et du monde associatif (Pro-CEMA) en collaboration avec le ministère en charge de la Promotion de la Femme vient de lancer « l’Académie politique des femmes leaders » pour leur inculquer des notions politiques essentielles.

En tout 120 femmes togolaises seront outillées dans le cadre de ce projet à la fin de l’année 2018. En effet, cette académie se veut un cadre propice de réflexion où les femmes candidates aux prochaines échéances électorales seront formées et accompagnées en vue de jouer un rôle pionnier auprès des autres femmes. Les ateliers de formation de la phase pilote de l’Académie ont été organisés à Lomé du 14 au 19 mai dernier. Du 28 mai au 23 juin 2018, ce sera le tour des femmes dans les localités de l’intérieur du pays à savoir Tsévié, Sokodé et Atakpamé, Kara et Dapaong.

Henri Valot, le Chef-projet du Programme de consolidation de l’État et du monde associatif (Pro-CEMA), financé par l’Union Européenne au Togo, a relevé deux objectifs essentiels : la formation de futures femmes leaders dans le monde de la politique et la promotion de la parité homme-femme dans ce monde où les femmes sont presque inexistantes.

Réagissez: http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com