AccueilActualitésUn registre de condoléances pour l’étudiante togolaise décédée en Egypte

Un registre de condoléances pour l’étudiante togolaise décédée en Egypte

La communauté de l’Université Senghor a lancé ce mardi un registre de condoléances en ligne, à la mémoire de Sandra Abla Nelissa Badohoun, une autre étudiante togolaise décédée à Alexandrie, une ville située au nord de l’Égypte.

Le corps sans vie de l’étudiante identifiée comme Sandra Abla Nelissa Badohoun aurait été retrouvé dans la douche de son domicile dans la nuit du samedi 21 janvier au dimanche 22 janvier 2023.

Dans un post sur Facebook, la communauté universitaire de l’Université Senghor a publié ce mardi : « Le Recteur de l’Université Senghor, les membres du personnel, les étudiants de la 18e promotion, les alumni et l’ensemble de la communauté senghorienne ont la tristesse de vous annoncer le décès de Mme Abla Nélissa Sandra BADOHOUN, survenu le 22 janvier 2023 à Alexandrie à l’âge de 34 ans ».

Tout en présentant ses sincères et attristées condoléances à sa famille, ses proches et ses amis, la communauté universitaire a lancé un registre de condoléances en ligne, à la mémoire de Sandra.

La jeune femme togolaise qui était étudiante en Master 2 Santé Publique Internationale à l’Université Senghor d’Alexandrie, a été Trésorière Générale de We Women, Trésorière du bureau des élèves de la 18e promotion (mandat 2022-2023).

Pour l’heure, les circonstances et les conditions dans lesquelles ce décès est survenu ne sont pas encore connues.

Cette disparition intervient en l’espace d’un peu plus d’un mois après le meurtre le moi dernier d’Eyram Fortune Kolagbé en France, plus précisément à Marseille.

Source : icilome.com

RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

AHATEPHOUN Zokonou madjao on « Agbéyomé Kodjo va prêter serment… »
zenegba kosi Mawuto on La corruption peut se soigner
Amah Komlan on Une force de proposition
IGNACE ÉVARISTE VALÈRE TCHIAKPE on Faure Gnassingbé à la barre au Nigéria 9 octobre 2018
ABOUDOUBAYE ABDEL LATIF on La pression populaire reprend dans les rues
Innocent LeSage on La voie de la raison