Un plaidoyer des OSC pour que l’accès des femmes à la terre soit une réalité au Togo

0
547

A l’initiative du Groupe de réflexion et d’action, femme, démocratie et développement (GF2D), des Organisations de la Société Civile (OSC) qui mènent leurs actions dans le domaine du foncier se sont retrouvées en atelier depuis ce mardi à Lomé pour discuter des dispositions à prendre afin que les femmes togolaises puissent jouir pleinement des droits fonciers.

Notons que cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet  » Mise en œuvre de la Charte des revendications : Initiative Kilimandjaro en Afrique » mis en œuvre dans des pays africains notamment le Bénin, le Burkina Faso, le Sénégal, le Cameroun, le Nigeria, la République démocratique du Congo et le Togo. En effet, ce projet vise à stimuler les femmes agricultrices à pouvoir peser de tout leur poids sur les politiques foncières au niveau global, régional et national.

« Le GF2D agit pour l’égalité des sexes, l’équité et la justice. Nous trouvons que c’est sur ces principes clés que devrait se fonder la politique foncière. Elle devrait garantir aux hommes et aux femmes la jouissance de tous les droits fondamentaux sur un pied d’égalité, tout en reconnaissant les différences existant entre les femmes et les hommes. C’est le motif pour lequel nous pilotons ce projet qui a conduit à cet atelier de deux jours avec les hommes et femmes en matière de droit foncier », a relevé Michèle Aguey, Secrétaire générale du GF2D.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com