Un parti politique exige la démission des ministres Yark et Boukpessi

672

La Nouvelle dynamique populaire (NDP) condamne à son tour la répression des manifestations du Parti national panafricain (PNP). Le parti de l’ancien ministre Gilbert Atsou demande la démission des ministres Damehame Yark et Payadowa Boukpessi

Dans un communiqué, le parti NDP dit désavouer ce qu’il appelle une répression « barbare » et « sauvage » de la part des forces de l’ordre et de sécurité sur les manifestants « aux mains nues ».

«La NDP demande au gouvernement dans un esprit d’apaisement, de libérer sans condition les personnes arrêtées de cette manifestation légitime qui n’avait purement qu’un caractère pacifique », écrit son Secrétaire général, Benjamin Apsambo.

Et face à la situation, le NDP demande la démission des ministres Damehame Yark en charge de la sécurité et de son collègue Payadowa Boukpessi de l’Administration territoriale.

Le parti dénonce en outre dans sa note une tentative de musèlement des libertés publiques et d’injustice, contraires aux valeurs démocratiques universelles Il appelle les forces vives à une mobilisation contre cette tentative et souhaite une unicité d’action et une mobilisation générale de toutes les forces politiques de l’opposition.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here