Un nouvel axe Lomé-Erevan

86

En marge du sommet de la Francophonie, le chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey, a rencontré vendredi son homologue arménien, Zohrab Mnatsakanyan.

Les deux pays souhaitent développer leur coopération politique et économique.

Erevan est très peu présent sur le continent africain. Son économie est intimement liée à son voisin russe et à la production des cours mondiaux des métaux.

La croissance, même modeste, en Russie devrait favoriser les exportations (près d’un quart des exportations arméniennes sont à destination de la Russie). Elle devrait aussi encourager la consommation des ménages via les transferts des expatriés (plus de 15% du PIB, dont 70% de Russie) qui vont retrouver le niveau de 2007 après leur chute de 2016. 

La production industrielle, nettement dépendante du secteur des métaux (50% des exportations et près de 10% du PIB, dont la moitié pour le cuivre), devrait continuer de bénéficier de la hausse modérée des prix mondiaux, même si la faiblesse des cours par rapport à leurs niveaux d’avant 2014 contraindrait toujours l’investissement. 

L’Arménie conserve un taux de chômage important (18,5%).

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here