Un fou assimilé à un manifestant arrêté

0
919
Photo à titre illustratif

Les hommes de main de Faure Gnassingbé ont visiblement horreur ces derniers jours de tout ce qui bouge et porte du rouge surtout. Dans leurs rafles, les militaires ont emmené un aliéné mental qu’ils ont présenté au juge ce vendredi. Le malheur de ce dernier qui traînait sa maladie était d’avoir porté un habit rouge, couleur du Parti National Panafricain.

Vendredi au tribunal de première instance de Lomé, une trentaine de personnes arrêtées lors des heurts entre manifestants et forces de l’ordre ont été jugées sans la présence de leur avocat. Parmi les prévenus, se retrouve un fou.

Selon RFI, ce fou a été arrêté parce qu’il aurait « porté un habit rouge ». La couleur du Parti National Panafricain (PNP).

Selon toujours RFI, ce malade mental a été finalement relâché.

Lomechrono.com