Ukraine-Le Togo impliqué dans l’affaire de référendums controversés de la Russie?

Le ministère de la Réintégration des territoires temporairement occupés d’Ukraine a répertorié huit pays qui ont fourni leurs observateurs pour des référendums, que la Russie mène sur les territoires ukrainiens temporairement occupés. Le Togo en fait partie!

Le ministère a répertorié sur son site Internet les huit nations, parmi lesquels se trouvent deux pays africains.

“Les autorités des occupants russes font des tentatives exceptionnelles ces jours-ci pour organiser à tout prix leurs référendums fictifs sur les territoires temporairement occupés. Et ils insistent sur le fait que ces référendums seront transparents et légitimes. Ils ont même invité des observateurs étrangers à cette fin.”, lit-on sur la déclaration.

“Le ministère de la Réintégration et toutes les autorités concernées, y compris les forces de l’ordre, connaissent déjà leurs noms. Ce sont des représentants de la Russie elle-même, ainsi que de la Biélorussie, de la Syrie, de l’Égypte, du Brésil, du Venezuela, de l’Uruguay, du Togo et de l’Afrique du Sud. En fait, ils [ces pays.] participent à un crime collectif contre l’État indépendant souverain d’Ukraine », ont ajouté les autorités.

Le ministère a également souligné que, outre une liste de noms de tous les participants à ce crime, les autorités ukrainiennes disposent également des adresses exactes de tous les soi-disant bureaux de vote, du nombre de soi-disant électeurs attachés à ces bureaux de vote, des itinéraires détaillés de occupants pour recueillir des votes, et même leurs numéros de voiture et les données personnelles des conducteurs.

Kiev appelle donc les forces de l’ordre à enquêter sur les preuves concernant la conduite de référendums fictifs en particulier, la légitimité de l’entrée, du séjour et de l’opération des soi-disant observateurs étrangers sur les territoires ukrainiens temporairement occupés.

Source : icilome.com