Trois soldats nigérians tués près de la frontière entre le Cameroun et le Nigéria

Au moins trois soldats nigérians et un milicien ont été tués dans une embuscade de Boko Haram en bordure de la forêt de Sambisa près de la frontière avec le Cameroun, selon des sources militaires et des milices.

Selon le reportage, l’embuscade s’est produite lorsque les troupes sont rentrées vendredi dans la ville de Gwoza, près de la frontière montagneuse avec le Cameroun, après avoir détruit trois camps de Boko Haram dans leur enclave forestière.

« Nous avons perdu trois soldats et un membre de la CJTF (milice anti-Boko Haram) dans l’embuscade », a déclaré un officier de l’armée impliqué dans l’offensive.

« Dix soldats et trois CJTF ont été blessés au cours de l’affrontement », a déclaré la source militaire qui a demandé à ne pas être identifiée car il n’était pas autorisé à parler.

En retournant à la base, les troupes civiles soutenues par la milice ont été attaquées par des combattants de Boko Haram qui « sont venus de toutes les directions », a déclaré le milicien Haruna Tola.

« Ils sont venus tirer des armes lourdes dand toutes les directions vers 18h00 et ont encerclé l’équipe », a ajouté Tola. Les soldats ont appelé des avions de combat pour le soutien aérien et ont réussi à repousser l’attaque, a-t-il dit.

Boko Haram a saisi Gwoza en août 2014 avant que les troupes nigérianes ne le récupèrent le mois de mars suivant.

L’armée a récupéré la ville, à 130 km de la capitale régionale Maiduguri, à la suite de campagnes militaires intensives qui ont vu les djihadistes perdre des territoires capturés.

En décembre dernier, l’armée nigériane a déclaré avoir chassé Boko Haram de sa forteresse de Sambisa après une longue offensive et déclaré que le groupe était une force épuisée.

Cependant, malgré les succès militaires, Boko Haram a continué de lancer des attaques contre des cibles militaires et des raids contre des villages de la région.

CamerounWeb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.