Togo – Une mission militaire de l’UE en gestation

0
262

Ensemble avec le Ghana, le Bénin et la Côte d’ivoire, le Togo pourrait accueillir très prochainement une mission militaire de l’Union Européenne (UE), apprend-on du côté de l’agence Ecofin qui cite une source allemande. Il s’agit de prévenir une extension des activités des groupes Jihadistes et contrer l’influence russe dans la région.

Face à la perte de vitesse de l’Union Européenne (UE) représentée notamment par la France dans la région ouest-africaine et aux attaques Jihadistes qui s’y multiplient, les pays européens prévoient de déployer une nouvelle mission militaire dans quatre pays côtiers du Golfe de Guinée : le Ghana, le Togo, le Bénin et la Côte d’ivoire.

L’objectif de cette mission qui doit se concrétiser dans les prochaines semaines après une réunion des Ministres des Affaires Etrangères de l’UE prévue en octobre à Luxembourg, est de prévenir une extension des activités des groupes jihadistes et contrer l’influence russe dans la région, a rapporté le journal allemand Die Welt am Sonntag, dimanche 27 août, citant des diplomates européens.

Dans le cadre de cette mission, des soldats et des policiers seront déployés dans ces 4 pays africains, a-t-on ajouté de même source.

Elle aura pour but de « former et de conseiller les forces de sécurité locales, d’aider à la préparation d’opérations antiterroristes, d’apporter un soutien technique et de mettre en œuvre des mesures pour renforcer la confiance dans le secteur de la sécurité ».

Le journal allemand précise par ailleurs que l’UE souhaite également contrer l’influence russe dans la région, qui s’est répandue par le biais du groupe paramilitaire Wagner. Il est donc évident qu’il s’agit d’une stratégie pour contrer la perte de vitesse de la France dans la zone. L’Europe n’est donc pas prête à lâcher du lest en Afrique.

Le déploiement de la nouvelle mission militaire européenne en Afrique de l’Ouest intervient alors que plusieurs pays de la région sont tombés sous la coupe de gouvernements militaires à la suite de coups d’État. Le dernier putsch en date a eu lieu le 26 juillet dernier au Niger. Des juntes militaires ont également pris le pouvoir au Mali, au Burkina Faso et en Guinée.  

Source : icilome.com