Togo : un pasteur avertit le gouvernement contre la foudre de Dieu

Publicités

La décision du ministre de l’Administration Territoriale de conditionner l’accès aux églises à la présentation d’un pass vaccinal ulcère les autorités religieuses. Dans un courrier adressé au gouvernement, le Rév. Pasteur Hermann Kokou Afandalo, Président de l’Observatoire Togolais des Eglises (OTE), met en garde contre « la foudre de Dieu ».

Lire aussi : Scandale : quand le budget 2022 alloué à la Défense dépasse celui de la Santé

Communiqué de l’Observatoire Togolais Des Eglises (OTE)

L’Observatoire Togolais Des Eglises (OTE) a, depuis lundi 15 Novembre 2021 pris acte du contenu du Communiqué du Gouvernement à travers le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires.

Publicités

L’OTE tient à remercier l’ensemble du gouvernement d’avoir enfin pris la décision de réouvrir les Eglises et lieux de cultes légalement constitués et qui sont restés fermés depuis bientôt deux ans à cause de la pandémie au Coronavirus (Covid-19) Cependant, l’OTE exprime sa vive préoccupation suite à la décision de subordonner l’accès aux lieux de cultes sur présentation de pass vaccinal et d’un test PCR Négatif datant de 3 jours.

Publicités

L’OTE considère que cette décision porte gravement atteinte à la liberté religieuse relevant du droit constitutionnel de notre pays. En outre, l’OTE tient à rappeler que l’Eglise est un endroit sacré, un lieu saint qui est par excellence la Maison de Dieu Vivant, l’Eternel des Armées, le Roi des Rois, le Seigneur des Seigneurs. L’Eglise fonctionne comme un Hôpital, car les malades y trouvent guérison. Elle est également un refuge et un lieu de délivrance, de consolation à ceux qui souffrent ou se sentent abandonnés. C’est pour cela d’ailleurs que le Seigneur Jésus déclara : « Venez à moi vous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos » (Mathieu 11 v 28).

Lire aussi : Togo : un nid de choléra dans une école à Agoè

La pratique de cette parole est sans condition pour toute personne. L’OTE invite les autorités à ne pas céder aux décisions qui peuvent attirer la foudre de Dieu. C’est pour cela que l’Observatoire Togolais des Eglises (OTE) prie le gouvernement de bien vouloir, en faveur de la Paix sociale et du mieux-vivre ensemble, des atouts pour un développement durable, à revoir cette décision pour la gloire de Dieu, le Tout-Puissant et l’insondable.

L’OTE enfin, rassure la Communauté Chrétienne en particulier à rester sereine et forte et à espérer en Dieu, car rien ne lui est impossible.

Fait à Lomé, le 18 Novembre 2021

Pour le Bureau Exécutif National

Le Président

Rév. Pasteur Hermann Kokou AFANDALO

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.