Togo-Un coiffeur pédophile mis en aux arrêts à Dapaong

0
406

Au rang des 25 dossiers criminels jugés par la première session 2023 des assises de la Cour d’appel de Kara, figure celui d’un homme de 42 ans, coiffeur de profession, inculpé pour des actes de pédophilie sur une jeune mineure de moins de 10 ans.

Des faits de l’espèce, il ressort que le nommé Komi, 42 ans, nationalité togolaise, demeurant et domicilié à Dapaong (P/Tône), coiffeur de profession est marié et père de quatre (4) enfants.

Dans 1a journée du 05 janvier 2022, dame D.K., une voisine du sieur Komi, a confié à ce dernier ses deux enfants, dont la nommée Fatima, mineure âgée de sept (7) ans au moment des faits, pour les coiffer. Profitant de l’absence de la maman, il procède à des attouchements et tentatives de pénétrations sexuelles sur la petite Fatima.

Quelques jours plus tard, sur dénonciation de la victime, le nommé Komi est appréhendé par la brigade de recherches et d’investigations de la police nationale de Dapaong.

Il faut noter que depuis l’enquête préliminaire jusque devant le magistrat instructeur, le mis en cause n’a jamais reconnu les faits qui sont mis à sa charge. Dans son intervention, après avoir relevé les éléments de sa culpabilité, le ministère public a demandé aux jurés de condamner le sieur Komi à 20 ans de réclusion criminelle conformément aux dispositions de l’article 224 du Nouveau Code pénal.

Après délibération, ce père de famille est reconnu coupable des faits de pédophilie et condamné à 15 ans de réclusion criminelle et 2.500.000 F CFA de dommage-intérêts au profit de la partie civile.

Source : icilome.com