Togo-Traite des personnes : ce qu’en savent les magistrats

Une vingtaine de magistrats togolais ont été à l’école de la traite des personnes au Togo, renforçant ainsi leurs capacités afin de mieux contribuer à son éradication dans le pays.

La traite des personnes reste difficile à circonscrire, appelant donc à une collaboration entre les différents acteurs engagés dans la lutte contre le fléau. C’est dans cette perspective qu’une formation a été organisée à Lomé du 19 au 21 octobre derniers.

25 magistrats ont participé à cette séance organisée par Expertise France. Son objectif, lutter contre la traite des personnes dans le Golfe de Guinée. Les participants ont suivi des présentations portant sur les thèmes suivants : « Introduction à la traite des personnes », « Cadre juridique et institutionnel », « La détection et l’identification des victimes », « Protection et l’assistance des victimes », « Poursuites pénales », et « La coopération et l’extradition en matière de lutte contre la traite des personnes ».

« Malgré cette volonté politique et les avancées enregistrées dans le domaine, le gouvernement demeure conscient des défis énormes qui subsistent et des efforts encore considérables à fournir en matière du renforcement de capacités des acteurs de la chaîne pénale au Togo », a admis Awourou Missité, le secrétaire général du ministère de la Justice et de la Législation.

Source : icilome.com