Togo – Togo cède son coton aux Singapouriens

La privatisation des sociétés étatiques est devenue le mode de gouvernance par excellence au pays de Faure Gnassingbé. Après avoir vendu Togocom à vil prix aux Malgaches, l’Etat décide aussi de céder aux Singapouriens ses parts dans la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT).

Le Togo comme il va. Tout porte à croire que bientôt toutes les entreprises étatiques du pays seront entre les mains des étrangers. A en croire les experts et les conseillers qui gravitent autour du locataire de la Marina, cette politique de privatisation des sociétés étatiques est la panacée, la meilleure solution stratégique pour faire sauver l’économique du pays.

Selon les informations, c’est le groupe singapourien OLAM qui va racheter les parts de l’Etat togolais (60%) dans le capital social de la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT). Les 40% des parts restantes appartiennent déjà à la Fédération nationale des groupements de producteurs de coton (FNGPC).

Un projet de loi portant autorisation d’ouverture du capital de la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) est soumis aux députés du te-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.