Togo-Surpopulation carcérale : Le cas du CADJE au cœur d’une rencontre à Lomé

0
458

La situation des enfants en conflit avec la loi est un sujet qui préoccupe les responsables de l’Union Chrétienne des Jeunes Gens (UCJG/YMCA-Togo). Ils animé organisé, ce mardi 28 février 2023 à Lomé, une table ronde pour se pencher sur la question.

Placée sous le thème : « Protection des enfants dans la procédure pénale », cette rencontre a réuni une cinquantaine d’acteurs de la chaîne pénale, notamment des juges, des procureurs, des responsables des établissements pénitentiaires du pays, des commissaires et officiers de police et des membres des organisations de défense des droits de l’homme et de l’enfant. Le Directeur de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion, Idrissou Akibou a également pris part aux échanges.

Cette table ronde initiée par l’UCJG/YMCA-Togo vise à permettre aux acteurs de la chaîne pénale de renforcer le cadre de collaboration pour une meilleure harmonisation des interventions en vue d’une meilleure protection des enfants et de leur bien-être. Il a été question de réfléchir sur la surpopulation carcérale au Centre d’Accès au Droit et à la Justice pour Enfant (CADJE).

« Cette rencontre consiste à répondre à une situation, celle des enfants en conflit avec la loi. Cette situation est également relative à la surpopulation carcérale que nous constatons dans les centres de détention en général au Togo et en particulier au CADJE. A l’UCJG/YMCA-Togo, cela nous préoccupe parce que pour la surpopulation carcérale, surtout en ce qui concerne les enfants, s’impose comme une violation des standards. Donc nous avons voulu réunir tous ces acteurs qui sont impliqués dans la chaîne de procédure pénale de détention des enfants pour réfléchir et voir quelles solutions dégagées afin d’améliorer la pratique sur le terrain », a confié Gildas Tona, Coordonnateur du projet Youth Justice III de YMCA.

Au cour de cette rencontre, des thèmes ont été présentés sous forme de communications suivies de débats.

La table ronde a accouché d’une liste de recommandations qui sera soumise aux autorités togolaises en vue d’une amélioration des conditions de détention des enfants en conflit avec la loi.

Source : icilome.com