Togo-Robert Dussey explique ce qu’est «l’africanophonie»

0
417

Dans son message à l’occasion de la journée mondiale de la culture africaine et afro-descendante, le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et des Togolais de l’extérieur, Prof. Robert Dussey a profité de l’occasion pour donner quelques explications sur le terme «africanophonie».

Le chef de la diplomatie Togolaise a d’abord soutenu que c’est à travers la production de contenus culturels que les Africains peuvent infléchir graduellement le narratif sur l’Afrique en mettant en exergue leurs valeurs intrinsèques, qui sont souvent méconnues par le reste du monde. «Toutes les cultures du monde ont droit à un égal respect », a-t-il martelé.

Dussey va également préciser que l’exaltation de «l’africanophonie» n’est pas un rejet des langues héritées des puissances coloniales, mais une promotion des langues africaines.

« Pour cela, nous prônons l’africanophonie, qui n’est pas un rejet des langues héritées du colonialisme, mais une promotion de nos langues locales, aujourd’hui mise en valeur par l’ONU à travers la Décennie internationale des langues autochtones (2022- 2032). L’africanophonie, c’est aussi rêver d’une Afrique qui ne rougit pas de sa singularité culturelle et de son apport civilisationnel à l’humanité, c’est rêver d’une Afrique fière d’elle-même, de ses racines et qui s’assume dans sa différence par rapport au reste du monde ; c’est rêver d’une Afrique qui fait entendre sa voix sur les grands sujets de l’actualité internationale, surtout ceux qui la concerne », a-t-il écrit.

Pour rappel, ce mardi 24 janvier 2023 sera la quatrième édition de la journée mondiale de la culture africaine et afro-descendante.

Source : icilome.com