Togo-Révision à la hausse de la loi de finances : les raisons selon Sani Yaya

Face aux députés ce jeudi, le ministre de l’Économie et des Finances, Sani Yaya donne les raisons qui sous-tendent la révision de la loi de finances.

Le projet de loi de finances rectificative, exercice 2022, a été adopté le jeudi 20 octobre 2022, par les députés réunis au cours de la 3e séance plénière de la 2e session ordinaire de l’année 2022.

« La loi de finances rectificative 2022, est projetée à 1.875,8 milliards de francs CFA en dépenses et en recettes contre 1.779,2 milliards de francs CFA dans la loi de finance initiale, soit une hausse de 5,4% », indique l’Assemblée nationale togolaise.

Ce changement n’est pas fortuit. Le ministre de l’Économie et des Finances justifie cet ajustement du budget dans son allocution de circonstance.

« L’adoption de la présente loi de finances rectificative au titre de l’exercice 2022 permettra au gouvernement de prendre en compte les évolutions économiques intervenues au cours de l’exécution de la loi de finances initiale, marquées essentiellement par des tensions inflationnistes. En outre, ce collectif budgétaire se justifie par l’évolution préoccupante de la situation sécuritaire dans la sous-région à laquelle notre pays doit faire face et qui requiert une réponse urgente et des moyens adaptés à la mesure de la menace », a expliqué Sani Yaya.

Il a jouté : « La révision des prévisions budgétaires était donc rendue nécessaire pour prendre en compte des dépenses nouvelles afin de satisfaire aux impératifs sécuritaires et aux dépenses sociales en vue de protéger le pouvoir d’achat des ménages notamment les couches les plus vulnérables, ainsi que le réajustement de certaines dépenses à l’issue du suivi régulier de leur niveau d’exécution ».

Parlant des efforts du gouvernement pour soutenir le pouvoir d’achat des Togolais, Sani Yaya a notamment évoqué les 10 mesures sociales prises par Faure Gnassingbé le 16 septembre 2022 en faveur des couches vulnérables.

Source : icilome.com